Défendre le Hertfordshire contre les Français: la vie dans l'armée de Wellington et les prisons de Napoléon

Les armées de Wellington par Philip J. Haythornthwaite

Pour la plupart des gens, il s'agit certainement d'un ouvrage de référence à retirer si nécessaire. Haythornthwaite a toujours montré qu'il était un maître de l'histoire de l'armée britannique et le voici dans son élément. Le livre se compose de 12 chapitres qui décomposent la structure de l'armée napoléonienne britannique - et plus particulièrement de l'armée de Wellington en domaines tels que les officiers, la vie quotidienne, l'infanterie, la cavalerie, la commisération, les services médicaux et le personnel de commandement. Il a également un ensemble extrêmement utile d'annexes à l'arrière qui comprend un excellent glossaire pour les moins initiés, les taux de rémunération en 1815, les maréchaux et une foule d'autres choses. Je ne peux m'empêcher de penser que c'est un bon livre dans le cadre d'une série de ressources pour la vie dans l'armée. Cela irait bien avec le livre qu'Anthony Brett-James a écrit il y a quelques années sur la vie dans l'armée de Wellington qui incluait un peu plus sur la vie quotidienne (divertissements, dîners, femmes dans l'armée, etc.) - malheureusement, ce livre est également épuisé. L'autre livre que je pense que cela complète bien est l'ouvrage de Rory Muir `` Tactics and Experience of Battle in the Age of Napoleon '' - qui est plus sur les plans de bataille réels et pour tous les pays dans les guerres napoléoniennes - mais il s'inspire principalement de récits anglais. . Les trois semblent bien se chevaucher et couvrent ainsi la plupart des questions sur la vie dans l'armée de Wellington. Relié: 318 pages Éditeur: Armes et armures; (Novembre 1994)

Échapper aux Français: le récit du capitaine Hewson 1803-1809 par Maurice Hewson, édité par Anthony Brett-James

Cette version du récit de Captain's Hewson est une version à couverture rigide qui a été éditée par Antony Brett-James et vaut la peine d'être saisie. Il a pris les récits du capitaine Hewson et a fourni une excellente introduction à l'histoire qui non seulement plante le décor, mais explique une grande partie du contexte du récit. Il est également richement illustré avec des cartes et des images des différents endroits en France - et des gens. L'histoire elle-même est captivante. Le capitaine Hewson était un officier de marine qui a été capturé au large des côtes de la France juste après l'échec du traité d'Amiens en 1803 - et il est ainsi devenu l'un des prisonniers de Napoléon. Sa marche vers sa «prison» dans la ville de Verdun, dans le centre de la France, était épuisante et il a failli ne pas survivre. Sa description de sa vie à Verdun, les conditions et ses autres tentatives d'évasion restent sans modification, mais Brett-James fournit des notes de bas de page utiles pour aider à expliquer les choses. Il y a eu plusieurs livres sur les prisonniers de guerre britanniques au fil des ans - Roger Boutet de Monvel et Mme Elton ont tous deux écrit des histoires collectives de plusieurs prisonniers ou évadés. Celles-ci sont également très bonnes - mais épuisées maintenant, bien sûr. Cependant, ils manquent tous les deux du merveilleux avantage de ce livre: ses illustrations. Ils sont tirés de nombreuses sources contemporaines et font vivre le tout pour moi. Éditeur: Ventes de livres; (Octobre 1983) ISBN: 0340262400 Anne Woodley est une critique du top 500 d'Amazon ainsi que la patronne de Janeites, la discussion sur Internet, ainsi que maîtresse de l'anneau de la régence. Son excellente page, La collection Regency est un trésor d'informations.