Rois et princes : vies de la royauté géorgienne

George III: A Personal History par Christopher Hibbert

J’ai apprécié ce livre, Hibbert a une façon d’inclure de petits détails de la vie dans le contexte plus large de son sujet qui donne un aperçu merveilleux à la fois de ses sujets et le temps qu’il écrit. Par exemple, les citations des journaux intimes de Fanny Burney de la vie à la Cour et la robe étouffante formelle et le code de conduite auquel ils ont dû adhérer. D’une certaine façon, j’ai trouvé les chapitres un peu brouillage. Le livre ne suit pas un continuum complet de temps du début à la fin. Les chapitres sont tous dans une chronologie ordonnée, mais souvent le sujet digresses et ils discuteront des événements qui ont lieu des années à l’avance. Ce n’est pas une plainte, je viens de trouver une façon intéressante d’aborder le sujet, et très différent des livres précédents d’Hibbert que j’ai lu. C’est une biographie très sympathique mais très intéressante. Il est facile de voir le roi glisser dans la folie et pourquoi - et de choisir les signes (comme son énergie frénétique). C’est aussi plus qu’un compte d’un roi fou si et je l’ai apprécié pour la profondeur de mise au point qu’il a acheté. Ça vaut le coup d’être lu. Broché: 480 pages Éditeur: Penguin Books Ltd Isbn: 0140257373

Royal Dukes: The father and uncles of Queen Victoria par Roger Fulford

Ils doivent réimprimer ce livre un jour - ou peut-être le moment est venu de faire un regard plus indepth sur la vie des ducs - vraiment ce livre et le livre de Dorothy Margaret Stuart Les filles du roi George sont les seuls livres substantiels écrits sur les enfants du roi George III. (à l’exception du Prince Régent bien sûr) Il est surprenant qu’il n’y ait pas eu plus de livres sur les ducs royaux. Leur vie a été riche d’un scandale juteux (meurtres, commérages d’inceste, fouets, carrières ratées, prostituées, mariages secrets et scads d’enfants illégitimes). Bien sûr, comme Fulford nous le montre aussi, leur vie était aussi pleine d’une excellente fonction publique. Le duc d’York dans l’armée, le duc de Clarence (plus tard Guillaume IV) la Marine, et le duc de Cumberland à Hanovre. Fulford permet un chapitre pour chacun des six ducs royaux ainsi qu’un par le moyen d’une introduction à leurs parents, le roi George et la reine Charlotte, qui comprend quelques détails sur leur enfance et la domination que le père des ducs a tenu sur eux tout au long de leur vie d’adulte. Il s’agit d’un regard intelligent et divertissant à la Maison Royale de Hanovre, magnifiquement étudié et présenté avec humour. Un grand petit livre de référence. Reliure inconnue: 318 pages Éditeur: Collins; Nouvelle et révisée édition ed (1973) Langue: Anglais Isbn: 0002117274 Anne Woodley est une critique du top 500 d’Amazon ainsi que la patronne de Janeites (Janeites), la discussion sur Internet, ainsi que la maîtresse de l’Anneau de régence. Son excellente page, La collection Regency est un trésor d’informations.